Loading...
Loading...

Author: SebAdmin

AGEFI Life

« Un portrait survolté, décadent, des coulisses de la gastronomie où les excès ne sont surpassés que par l’intransigeance et la passion des chefs. Fascinant ! » AGEFI Life, rubrique « Tintements » hiver

Radio Suisse Romande

« Adolescent, Sébastien Ladermann a voulu voir de près comment les grands chefs dirigeaient leur brigade (…) et a fait ses armes chez Chevrier. Cette passion pour la gastronomie ne l’a

Cuisine de Saison

« Aux côtés des grands cuisiniers, on découvre leurs fournisseurs. Autant de petites mains qui travaillent au service du bien manger, dans l’ombre des chefs étoilés. Ils méritent leur reconnaissance, la

Radio Suisse Romande

« De quoi donner l’eau à la bouche, rien qu’en lisant les préfaces de trois princes de la cuisine suisse et internationale retraités : Frédy Girardet, Philippe Rochet et Gérard Rabaey. »

« Genève sur un plateau »

« On ne s’intéresse pour une fois pas qu’aux chefs, on va également découvrir toutes leurs équipes : les chefs pâtissiers, les seconds, les sommeliers (…) puis leurs partenaires (…) ainsi que

Migros Magazine

« Sébastien Ladermann met en lumière ces grands cuisiniers qu’il admire tant ainsi que les hommes de l’ombre qui les secondent. Rencontre autour d’une côte de veau, d’un gratin de cardons

Nouvelles

« Cet ouvrage, qui vous séduira par l’originalité de son approche, s’adresse à tous, gourmets ou non, curieux de découvrir un peu plus un monde fascinant. » Nouvelles décembre 2012

Le blog de Jacques Perrin

« Sébastien M. Ladermann (…) a osé relever ce défi : éditer un livre de cuisine dont le titre pourrait être « ceci n’est pas un livre de cuisine ».

La Vie protestante

« La beauté de cet ouvrage réside également dans une magnifique illustration photographique, traitée à la manière originale du reportage. » La Vie protestante, rubrique « Culture » décembre 2012

Tribune de Genève

« On est particulièrement ravi de découvrir, là au milieu, quelques belles pages sur le Café de Certoux dont le chef, Bernard Livron, fait l’objet d’un entretien éclairant sur son art. »